Ministère de la Santé et des Services sociaux

Directives COVID-19 du ministère de la Santé et des Services sociaux

ARCHIVÉE - Directive sur le processus temporaire d'administration des doses de rappel de vaccin contre la Covid-19 sans évaluation systématique de l'usager par un vaccinateur au sens du PIQ

Directive COVID-19

Directive COVID-19 archivée.

Icône avertissement Cette fiche a été archivée le dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence. Elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Consulter la directive la plus récente.

Description

Au Québec, la norme de pratique en matière d’immunisation est le Protocole d’immunisation du Québec (PIQ). Celui-ci autorise cinq types de professionnels comme vaccinateur, soit les infirmières, les médecins, les pharmaciens, les inhalothérapeutes et les sages-femmes. Ces vaccinateurs sont habiletés à évaluer la condition de santé de l’usager, à déterminer la pertinence de vacciner, à considérer les indications, les précautions et contre‑indications le cas échéant, ainsi que d’obtenir le consentement de la personne avant de procéder à sa vaccination. Les infirmières auxiliaires sont aussi autorisées à contribuer à la vaccination. Considérant le manque de ces ressources qualifiées au Québec dans un contexte de vaccination de masse où l’ensemble de la population de 5 ans est plus est visée par les vaccins contre la COVID-19, différents arrêtés ministériels ont été émis afin de rehausser le bassin de professionnels pouvant être mis à contribution et sont désignés comme étant des « injecteurs » dans la présente campagne de vaccination contre la COVID-19. Afin de lutter contre le variant Omicron, responsable d’une hausse importante du nombre de cas de COVID-19 même chez les personnes adéquatement protégées, le Québec se doit d’administrer une dose de rappel à tous les adultes âgés de 18 ans et plus dans les plus brefs délais. Des mesures additionnelles temporaires afin de pallier le manquant de vaccinateurs doivent être mises en place. Ces mesures prendront fin dès la levée de l’état d’urgence sanitaire.

Mots-clés : évaluation, dose de rappel, omicron, immunisation

Fichier PDF.Télécharger ce document
(PDF, 302 Ko, 3 pages)

Cette publication est disponible en version électronique seulement.

Détails

Mise en ligne : 12 janvier 2022
Dernière modification : 12 janvier 2022

Auteur : MSSS

Directive no : DGGEOP-004

Retour à la directive la plus récente